S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Un cégep aux dimensions humaines

Un cégep aux dimensions humaines

Texte écrit par Nathalie Poirier suite à une entrevue avec Joany Lussier, étudiante en soins infirmiers, CECLM

Le milieu de la santé, ici comme ailleurs, a grand besoin d’infirmiers et d’infirmières dévoués et compétents.

Le programme en soins infirmiers du campus de Lac-Mégantic combine travail d’équipe, mises en situation avec des équipements spécialisés et à la fine pointe ainsi que stages cliniques dans différents milieux afin d’offrir aux étudiants des conditions d’apprentissage réalistes et comparables aux conditions rencontrées en milieu de travail.

Mais au-delà des cours, au campus de Lac-Mégantic, il y a l’humain et Joany Lussier, finissante en soins infirmiers, en sait quelque chose. Alors qu’elle venait de faire son inscription, elle tombe enceinte de son quatrième enfant. Après avoir consulté la coordonnatrice du programme, elle décide de se lancer et débute sa formation en soins infirmiers. Elle met au monde la petite Annabelle pendant la deuxième session. C’est à partir de là qu’elle réalise la force d’un petit milieu; la solidarité d’une communauté. « La secrétaire venait chercher mon examen et interrompait le temps pendant que j’allaitais. Je n’aurais pas vécu cela dans un cégep de 8000 étudiants! » De retour en classe, cinq jours après l’accouchement, la mère voit sa petite Annabelle passer de sa coquille aux bras des enseignantes et des collègues de classe pendant les cours. « Quand j’étais en stage, Caroline, la prof qui était avec nous, me laissait quitter le midi pour que je puisse aller me tirer du lait. Ici, c’est ça qui est l’fun. Tout le monde se connaît. T’as pas à être gênée de demander quelque chose que t’aurais pas ailleurs. » Aujourd’hui, Joany est en 5e session; elle arrive à concilier études et famille de façon exemplaire; elle a soif d’apprendre; elle réussit bien. Elle est aussi très reconnaissante de l’ouverture et de la bienveillance des gens du campus qui ont assurément changé le cours de sa vie. « Je n’aurais pas pu finir ma technique autrement. Ça, je le dois à mes profs. »

Le campus de Lac-Mégantic obtient, de plus, des résultats supérieurs à la moyenne provinciale à l’examen de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Pour un parcours scolaire de qualité, mais surtout pour un parcours humain, choisir le campus de Lac-Mégantic prend tout son sens!

Laisser un commentaire