S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Tabous

Tabous

Par Éliane Tardif, 5e secondaire, Nantes

Plusieurs sujets sont tabous, il y en a dont nous avons beaucoup entendu parler à travers nos années au secondaire. Pour certains, la sensibilisation faisait partie de notre apprentissage et pour d’autres, des semaines étaient organisées pour nous sensibiliser.

Moi, je voulais vous faire voir le suicide sous un autre angle. Ce n’est pas un sujet facile à parler, mais c’est important. Dans le slam que vous allez lire, j’ai écrit à la première personne du singulier, car c’est plus facile à écrire, mais je vais bien. C’est seulement pour le sujet.

J’ai rêvé de toucher les étoiles

Tout en espérant être sur la lune

Juste des espoirs impossibles

Alors que tout se couvre d’un voile

Me ramenant à mes vieilles habitudes

Avec des histoires illisibles.

 

Tout est peint sur une toile

Tout n’est qu’histoire de tune

Avec nous comme cible

Juste à regarder les petits détails

Dire son opinion pour être dans une cellule

Ils restent tous impassibles.

 

Alors que tous déraillent

L’amour nous manipule

Ils se croient invincibles

Alors qu’ils m’ouvrent les entrailles

Je me réveille dans un monde de somnambules

Tout devient invisible.

 

Y’a pu rien de sentimental

Je regarde la pendule

Me demandant quand ce monde d’imbéciles

Disparaîtra pour devenir un véritable festival

Tout d’un coup, tous ondulent

Tous devant mes yeux défilent.

 

Je vois mes propres funérailles

Tous s’embrument

Ma vie en péril

Je vois l’intégral

Je me consume

Tout devient si débile.

 

Tous ces pétales

Je suis si confuse

Je me sens fébrile

Enfin lever les voiles vers les étoiles

Toucher à la lune

Et réaliser tous ces espoirs impossibles.

 

Si seulement on pouvait réécrire l’histoire

Prendre le temps de se regarder dans un miroir

Et croire que ce n’est pas dérisoire

Qu’il y a encore de l’espoir

Que tous nos déboires

Mènent à la gloire.

 

Juste croire

En quelque chose de plus fort

Toujours se rappeler que nos désespoirs

Nous permettent de confronter notre bête noire

Si vous avez peur de décevoir

Pensez à votre victoire.

Bref, une décision aussi radicale n’est pas la bonne solution, il y a plusieurs autres moyens pour s’en sortir. Ne prenez pas de décision que vous n’aurez même pas la chance de regretter. Et si vous pensez à prendre une telle décision, posez-vous ces deux questions simples : à qui vais-je faire du mal si je pars? Qu’est-ce que je vais manquer si je mets un terme à ma vie?

Laisser un commentaire