S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Les espèces menaçantes  du lac Mégantic

Les espèces menaçantes du lac Mégantic

Arturo Santana Amado, 3e secondaire, Lac-Mégantic

Au Québec, nous connaissons plusieurs types de plantes exotiques, mais nous en savons très peu sur les fameuses plantes envahissantes, telles que le myriophylle à épi.

Mais qui est le myriophylle à épi ?

C’est un type de plante aquatique très présent dans des habitats variés : lacs, rivières, étangs, etc. Elle peut mesurer entre un et dix mètres de long. Ses tiges atteignent la surface de l’eau où elles se ramifient et s’entrelacent pour former de véritables tapis flottants et très denses.

Sa principale forme de reproduction est la fragmentation. En été, naturellement, les fragments de tige se détachent de la plante et flottent vers un nouveau site à coloniser, ce qui rend sa propagation très rapide et souvent inquiétante.

Sa propagation s’explique par l’activité humaine; lors de l’utilisation de bateaux ou de kayaks. Quand ils entrent et sortent du lac, ceux-ci portent des résidus de tiges d’algues dans la voiture qui sont ensuite transférés dans d’autres lacs.

Cette plante est présente dans plusieurs cours d’eau de l’Estrie et si elle continue à se reproduire dans notre lac Mégantic, il deviendra inaccessible à la baignade, à l’utilisation de bateaux et à toutes activités touristiques. La diminution d’activités touristiques et du prix des maisons au bord du lac entraîneraient une importante perte économique dans notre région.

Pour conclure, je vous invite à sensibiliser les gens à préserver notre lac. En nettoyant le moteur, l’hélice ou l’ancre du bateau après chaque utilisation, nous évitons ainsi que des plantes exotiques envahissantes se propagent dans des endroits encore intouchés. Aidez-nous à ce que les gens connaissent ces graves dangers pour notre lac.

Laisser un commentaire