S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

L’art du recyclé

L’art du recyclé

Par Pascale Nadeau, 5e secondaire, Lac-Mégantic

J’aborde le thème de l’art du recyclé, car je tenais absolument à vous entretenir sur deux artistes remarquables qui pratiquent cette technique honorable. Je parle ici de Tim Nobler et Sue Webster. Je trouve vraiment que c’est un moyen très ingénieux et innovateur de réutiliser les déchets. Leurs œuvres sont faites principalement de vieux objets de cuisine, de métal inutilisable et même d’animaux empaillés. Malgré cet amas de babioles lugubres, leurs créations sont tout à fait magistrales. Ils font des sculptures qui, comme telles, ne ressemblent pas à grand-chose, mais quand on tamise les lumières, tout se clarifie : avec un jeu d’ombres chinoises très bien calculé, ils arrivent à donner à leurs sculptures les ombres de personnes, comme si elles étaient vraiment humaines. Ils ont également réalisé des sculptures ressemblant en tous points à des villes à contre-jour, toujours grâce au clair-obscur bien sûr. La magie de Sue et Tim s’explique quelquefois par la superposition de différentes parties de la pièce finale. Je vois en leurs sculptures un moyen merveilleux de montrer aux gens qu’absolument tout peut être réutilisé et que rien n’est jamais trop laid pour devenir quelque chose de beau et inestimable. Ils inspirent probablement plusieurs personnes à faire comme eux et c’est remarquable. Leurs réalisations en choquent tout de même plusieurs, car l’éclairage qu’ils projettent sur les détritus est tellement vif qu’il est impossible de ne pas les voir. C’est comme dans la vie : chacune des merveilles et beautés de notre chère planète cache quelque chose que l’on ne peut ignorer, qui est trop gros. C’est la pollution. On ne peut se voiler la face sur ce sujet, c’est indéniable que nous avons des choses à régler avec l’environnement. Comme on le sait, il ne faut qu’un assemblage de petits gestes pour que tout s’emboite et devienne réellement mieux. Alors, pourquoi ne pas commencer par faire comme ces deux humains admirables?

Laisser un commentaire