S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Les pneus d’hiver

Les pneus d’hiver

Mathieu Charbonneau, 5e secondaire, Frontenac

L’adolescence est une période de changement. La plupart d’entre nous ont ou vont bientôt passer l’examen final qui nous permettra d’avoir notre permis de conduire. Mais, avec l’achat d’une voiture vient l’achat de pneus d’hiver.

Certains décideront de ne pas payer trop cher et muniront leur voiture de pneus quatre-saisons, ce qui est une très mauvaise idée. L’élasticité d’un pneu quatre-saisons diminue considérablement entre -8 et -15 degrés Celsius ce qui cause plusieurs accidents et morts par hiver puisque les températures québécoises descendent bien en dessous de 15 degrés Celsius.

L’avantage des pneus d’hiver est, entre autres, le mélange de caoutchouc de leur enveloppe qui est plus mou et qui conserve son élasticité par temps plus froid, jusqu’à -40 degrés Celsius. La bande de roulement de ces pneus dispose généralement de rainures environ 30 % plus profondes, parfois aussi plus nombreuses, qui assurent une évacuation plus efficace de l’eau, la neige et la gadoue. Transports Québec affirment d’ailleurs que des pneus d’hiver en bon état permettent de réduire jusqu’à 25 % la distance de freinage dans des conditions de conduite hivernale.

De bons pneus d’hiver pour une berline compacte peuvent valoir entre 175 et 300 dollars du pneu. Des pneus d’hiver ça vaut cher, mais ça peut sauver des vies.

Laisser un commentaire