S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Ma grand-mère, une femme courageuse

Ma grand-mère, une femme courageuse

Par Alexandrine Therrien, 3e secondaire, Lac-Mégantic

En 2010, lorsque tout a commencé, personne ne s’y attendait. Ce fut comme une bête noire qui est entrée soudainement dans nos vies. Sauf que cette bête avait un nom : Cancer. Et elle avait une cible : ma grand-mère. À 68 ans, ma grand-mère fut diagnostiquée avec un cancer de stade 3 à l’ovaire gauche. Ma grand-mère fut alors envoyée en chimiothérapie (l’usage de substances chimiques précises utilisées pour traiter une maladie, principalement le cancer) pour 6 traitements. Un traitement durait 7 à 8 heures, sans pause. Les traitements sont très douloureux et très pénibles. Pendant la chimio, le patient doit mettre ses doigts dans la glace pour empêcher les ongles de tomber. Après ses 6 traitements de chimio, ma grand-mère déjà affaiblie, a dû procéder à une grosse chirurgie pour enlever les plus grosses traces de cancer. Ma grand-mère, très affaiblie, a perdu 40 livres. Ensuite, ma grand-mère reçut 4 autres traitements de chimio de 7 à 8 heures chacun. On lui annonça ensuite qu’elle avait battu le cancer.

Trois ans plus tard, en 2013, on annonça à ma grand-mère le retour de son cancer. Cette fois-ci, c’était dans le ganglion de l’aine gauche (une partie de la jambe). On l’opéra donc une deuxième fois, cette fois-ci pour lui enlever les poches de cancer sur ses jambes. Ensuite, elle fit 6 autres traitements, qui duraient environ 6h chacun. Après ces traitements, on lui annonçait, encore une fois, qu’elle avait battu le cancer. Mais comme une certaine expression populaire dit, jamais deux sans trois.

Cette année, lors d’un suivi médical, on lui annonça une autre récidive de son cancer, cette fois-ci au sein gauche. Une autre chirurgie suivie et ma grand-mère continue maintenant à avoir des traitements de chimio pour venir à bout de ce troisième cancer.

Ma grand-mère est pour moi, une grande fierté. Elle s’est toujours battue et elle n’a jamais abandonné. Je suis fière de l’avoir comme grand-mère !

Commentaires ( 4 )

  1. Stephane Therrien
    14 février 2017 at 7 h 23 min

    Je suis le Papa d’Alexandrine … que de bonheur de lire l’hommage à sa grand-mère, ma Mère! Malgré la distance qui nous sépare, une grande fierté m’habite. Merci ma fille, prends exemple sur Mamie … dans la Vie tout est possible.

  2. Mylène
    14 février 2017 at 10 h 26 min

    Quel bel hommage à ta grand-maman en ce jour de la St-Valentin. On ne se connait pas mais je suis la conjointe d’un cousin de ton père. Le cancer a été très prèsent dans ma famille également au cours des 10 dernières années (mon père, ma mère et ma belle-mère sont en rémission mais mon frère a perdu sa bataille il y a 10 ans.). Étant professionelle de la santé, je vois que la science évolue, permettant à beaucoup de gens de survivre à cette maladie avec courage, comme ta grand-mère. Comme bien des gens, je vis dans l’espoir que le cancer sera un jour, chose du passé. En attendant, je suis certaine que ta présence et ce témoignage donnent â ta mamie, une raison de plus pour ne pas abandonner.

  3. nathalie breton
    14 février 2017 at 23 h 15 min

    très beau texte Alexandrine, et oui, ta grand-mère c’est une battante et elle est très courageuse.
    et ce parce qu’elle est entourée de monde qui tient à elle, avec beaucoup d’amour. profitez de
    chaque moment, c’est précieux. félicitations.

  4. Carianne
    23 février 2017 at 7 h 39 min

    wow! Alex très touchant comme texte je suis vraiment touchée par ton texte et je suis certaine que ta grand-mère va s`en sortir et va être capable de vaincre son 3e cancer comme les deux premiers! Courage je suis avec toi

Laisser un commentaire