S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Entrevue avec Suzanne Poulin, directrice générale de l’Écho de Frontenac

Entrevue avec Suzanne Poulin, directrice générale de l’Écho de Frontenac

Par Sara Fluet, 4e année, École Sacré-Cœur, Lac-Mégantic

Comment êtes-vous devenue directrice générale de l’Écho de Frontenac ?

Je suis de la troisième génération de propriétaires du journal. Il appartenait d’abord à mon grand-père, ensuite à mon père, Gaétan Poulin, qui en est encore l’éditeur. Maintenant, je suis aussi propriétaire avec mes sœurs et mon frère. Avant de devenir directrice, j’ai occupé d’autres fonctions, dont celle à l’accueil et à la facturation, qui m’ont permis de mieux connaître l’entreprise et de gravir les échelons.

Quelles sont vos responsabilités ?

Je dois m’assurer que l’entreprise fonctionne bien. Que j’aie tous les employés dont j’ai besoin, de donner de l’information à nos lecteurs, tant du côté des journalistes que pour la publicité. C’est aussi ma responsabilité de maintenir un bon esprit d’équipe, afin que tout le monde soit soudé.

Quels sont les défis de l’entreprise ?

Être toujours à l’affût des nouveautés en information. Ce qui veut dire connaître les différents moyens que les gens utilisent pour aller chercher de l’information, comme Facebook par exemple. Le défi est aussi de donner des informations claires, parce que les lecteurs se fient à ce qui est écrit dans le journal. Il ne faut pas dire n’importe quoi. C’est important que tout soit bien vérifié.

Combien avez-vous d’employés ?

Huit employés. En plus de moi, il y a le rédacteur en chef, Rémi Tremblay, le directeur des ventes, Michel Pilotte, la journaliste, Claudia Collard, le directeur artistique, Marco Charrier, l’infographe et webmestre, Danielle Poulin, Audrey Roy aux comptes client et Line Bolduc à la réception et aux abonnements.

Qu’aimez-vous le plus dans votre travail ?

Le contact avec les gens et la nouveauté.

Quels sont vos projets pour l’entreprise ?

Demeurer le plus à jour possible dans la façon de donner l’information. Un des projets pourrait être de mettre à jour le site Internet de l’Écho, ce qui serait une autre étape après le changement de la grille du journal, qu’on a fait l’été dernier.

Commentaire ( 1 )

  1. gagné
    13 février 2016 at 19 h 35 min

    Je suis très fière de cette débutante du milieu de l’information

    Bravo Sara

Laisser un commentaire