S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Une entreprise de génération en génération

Une entreprise de génération en génération

Par Ève Lapointe, 5e année, École de la Feuille-d’Or, Lambton

Bonjour ! Je m’appelle Ève, j’ai dix ans et je vais vous présenter l’entreprise de mon père. Mon père a une entreprise agricole qui s’est transmise de génération en génération.

En 1949, mon arrière-grand-père, Léo Lapointe, avait une ferme laitière. Elle comptait 18 vaches et 17 relèves. Aussi, il était le laitier du village de Lambton. Il produisait du lait à l’année, ce qui était très rare à l’époque. En 1968, Léo a vendu sa ferme à son fils, Donold Lapointe, mon grand-père.

Mon grand-père a agrandi l’étable en 1978 et, en même temps, il a construit un silo d’ensilage. Très peu de fermes en possédaient à l’époque. Grâce à l’agrandissement de l’étable, le nombre d’animaux a augmenté de 60 vaches et 50 relèves. En 2001, Donold a vendu sa ferme à son fils, Aurèle Lapointe, mon père.

Au début, mon père avait 70 vaches laitières et 60 relèves. En 2003, il a construit une nouvelle étable, ce qui a permis d’augmenter la population des vaches. Maintenant, mon père a 180 vaches et 130 relèves, ce qui fait en tout 310 vaches ! Quelques fois, quand c’est la fin de semaine, je fais des travaux à la ferme comme pousser l’ensilage, changer la litière des veaux, les nourrir, etc. J’aime aider mon père. J’ai écrit ce texte pour représenter mon arrière-grand-père, mon grand-père et mon père. Quand mon papa sera plus vieux, il vendra l’entreprise à mon grand frère, Kevin. Peut-être que je vais aussi travailler à la ferme, qui sait !

Commentaire ( 1 )

  1. louisetardif
    18 février 2016 at 9 h 31 min

    Quel beau chemin de vie a ta famille!Je comprends ton gout de continuer cette entreprise familiale.Mes grands parents avaient une ferme et j’aimais beaucoup mes vacances avec mon parrain a traire les vaches,cueillir les oeufs au poulailler.L’odeur de la ferme!Beaucoup de travail mais que ferions nous si vous n’existiez pas!Eve,je te salue!.

Laisser un commentaire