S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

_Article test 4 2017

_Article test 4 2017

Par Ariane Grégoire, Centre d’éducation des adultes, Lac-Mégantic

Je m’appelle Ariane Grégoire et j’étudie actuellement au Centre d’éducation des adultes de Lac-Mégantic.

Je vais raconter mon expérience avec le programme IDÉO. Tout d’abord, je ne savais pas si je devais y aller, car je suis gênée de nature. L’année avant que j’y aille, le thème était le cirque et je pensais que ce serait la même chose en 2014-2015. Mon professeur de maths, Patrick Gaignard, m’avait dit que c’était de l’art, car il savait que j’appréciais l’art. En fait, tous mes profs le savaient, car j’avais tendance à dessiner… beaucoup. Pour moi, chaque occasion était bonne pour dessiner : durant les pauses, à la fin du cours de mathématique et durant toute la période de PAP (un cours optionnel que l’on choisit pour la troisième période et qui a lieu trois jours sur neuf). Je ne savais pas pourquoi j’étais plus motivée à dessiner à l’école qu’à la maison. Au début, je voulais refuser l’offre, mais je me suis dit « Tu peux mettre ta passion en pratique ! Et puis, ce sera la première fois que tu travailles en groupe avec autant de personnes. »

Au début, nous allions dans le sous-sol du Carrefour Jeunesse Emploi. L’intervenante, Alexandra, nous expliquait le fonctionnement du programme. Chaque fois que nous y allions, des filles se portaient volontaires pour nous servir du chocolat chaud. Nous jouions aussi à des jeux de société. Après plusieurs semaines, nous avons commencé les séances dans la classe, car le but était de faire une murale qui représenterait plein de choses : des défis à relever, des passions, etc. Il a d’abord fallu peinturer deux murs jadis vert et jaune en blanc pour nous faciliter la tâche. Mon but était de faire une peinture représentant une passion (une jeune fille à la chevelure bleue, aux yeux verts, tenant un pinceau à la main et avec quelques taches de peinture rouge).

Pour moi, il est important de croire en ses passions. Elles peuvent nous aider à avancer, peu importe le but. J’ai beaucoup apprécié mon expérience IDÉO.

Laisser un commentaire