S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Ma passion et mon rêve

Ma passion et mon rêve

Par Abygaelle Chouinard, 5e année, école des Monts-Blancs, Saint-Augustin-de-Woburn

Bonjour,

Je m’appelle Abygaelle, j’ai dix ans et je suis en 5e année du primaire à l’école des Monts-Blancs à Woburn. Aujourd’hui, je vais vous parler de mon rêve et de ma passion.

Tout d’abord, j’aimerais vous parler de ma passion. Il y a quatre ans, j’ai commencé à faire du cheval (de l’équitation!) à Piopolis. Pour Noël, mon parrain, ma marraine, ma tante et mon oncle m’ont offert un certificat pour faire du cheval à Stornoway, pour un camp d’une semaine ou une série de dix cours d’équitation. J’avais le choix, donc j’ai choisi le camp. Il a commencé le 9 août et il s’est terminé le 15 août. Mon groupe et moi avons fait de l’équitation sans selle, nous avons galopé, etc. Nous avons aussi fait un concours de beauté et une compétition, le dernier jour quand les parents étaient là. C’est au ranch Winslow et le type de cours, de camp et de randonnée qu’ils donnent, c’est western. Ceux qui donnent les cours sont Marianne et Stéphane, ça ce sont les adultes, et leurs enfants sont Éléna et Suzana. Les chevaux sont des créatures magiques, ils sont gentils, doux et ils sont faciles à approcher.

Maintenant, je vais vous parler de mon rêve. C’est encore à propos de ma passion, mais plus dangereux encore. Quand j’aurai douze ans, je ferai mes cours de cavalier, de 1 à 10, puis je ferai des compétitions et je m’entrainerai chaque semaine et chaque fin de semaine, en fait, tout mon temps libre. Si je fais tout ça, c’est uniquement pour faire ce que je veux faire pour être fière de moi et me sentir bien, avec les amies avec qui je veux être, incluant les chevaux. C’est ce que je veux faire depuis des années, mais je ne me sentais pas assez en sécurité sans ma mère. C’est encore le cas aujourd’hui, mais j’ai appris une chose sur moi, c’est que je ne me sentais pas en sécurité parce que je l’aime trop et si elle lit cette petite histoire, sache que je t’aime et que je t’aimerai toujours quoiqu’il arrive. 

Tout ça pour vous dire mon rêve, ma passion et ce que je ressentais la première fois que je suis montée à cheval.

Laisser un commentaire