S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

L’entrepreneuriat : richesse ou sagesse ?

L’entrepreneuriat : richesse ou sagesse ?

Par Vicky Palardy, étudiante en formation d’adjointe administrative et en lancement d’entreprise, CFP Le Granit, Lac-Mégantic

Bien au-delà de vouloir lancer votre propre entreprise, être entrepreneur, c’est aussi une attitude qui est un atout précieux dans la vie, autant sur le plan personnel que professionnel. Cela peut être d’ouvrir un magasin ou une garderie, de monter un projet d’école ou bien encore, d’écrire une pièce de théâtre. L’entrepreneuriat n’a pas de limites !

Pour réaliser un projet, il doit d’abord et avant tout vous tenir à cœur. C’est comme un bourgeon qui sommeille en vous et qui ne cherche qu’à fleurir. L’entrepreneuriat peut être aussi vaste qu’il y a des variétés de fleurs de toutes les couleurs. Pour ce projet, il vous faudra cultiver des valeurs telles que la créativité, la confiance en soi, la persévérance, le tout mélangé à la sagesse et non à la richesse.

Vouloir bâtir et entreprendre un projet peut vous offrir certains avantages. Par exemple, cela peut vous permettre d’être votre propre patron, de relever des défis, de vivre de votre passion ou d’être en apprentissage tout au long de votre vie. C’est un domaine qui peut être très gratifiant. Il pourrait même vous faire adopter en tout temps une attitude pleine d’entrain et de gaieté, et de pouvoir réserver un sourire pour chacun des humains, car vous porteriez le bonheur d’avoir osé entreprendre ou créer quelque chose.

Cependant, il faut savoir bien cerner si ce mode de vie vous convient, car il ne s’agit pas seulement de tenter sa chance pour réussir. Confrontés à des choix délicats, nous sommes parfois amenés à sacrifier une part de nous-mêmes. La création d’entreprises connaît ses hauts et ses bas, ce qui amène souvent de l’angoisse. L’aventure se poursuit et pourtant on s’habitue petit à petit à cette pression, à ces exigences, et on endosse le poids des responsabilités. L’entreprise demande une présence continue, un investissement rigoureux et constant. C’est pourquoi nous devons être une personne avec un ardent désir de réussir pour nous motiver à continuer lors des moments plus difficiles. Mais il faut garder l’aspect riant de chaque chose et ensuite agir de manière à réaliser son optimisme.

Vous avez l’âme entrepreneuriale ? Vous êtes peut-être quelqu’un de motivé par le désir d’aider, d’améliorer et de transformer la société, l’environnement, le système éducatif ou simplement les conditions économiques. Pour ce type d’entrepreneur, ce sera facile de parler de santé, de bonheur et de prospérité à chacune des personnes qu’il rencontrera. Vous pourriez être quelqu’un qui a en permanence de nouvelles idées et qui veut créer de nouvelles entreprises. Pour ce type, celui-ci voudra faire réaliser à ses amis que quelque chose de grand sommeille en eux et qu’eux aussi peuvent se réaliser. Ou vous pourriez être une personne qui place la passion avant le profit. Ceux-ci seront motivés par la combinaison de leurs intérêts personnels et de leurs talents qui seront leur atout pour gagner leur vie, tout en se montrant aussi enthousiaste du succès des autres que du leur, car ce seront des passionnés. L’essentiel est de tirer profit des différents aspects de cette aventure qu’est l’entrepreneuriat pour toujours évoluer vers de nouveaux horizons.

Pour certains, la concurrence est un blocage pour le démarrage de leur entreprise. Vous allez vous aussi, au fil des années, devenir un concurrent pour ceux qui voudront se lancer en affaires. La roue tourne et vous aurez votre propre couleur. Une chose très importante à saisir… on doit lancer son entreprise pour sa réussite personnelle et non dans le but d’en faire fermer une autre. Je crois fondamentalement que, pour réussir en affaires, il faut être habité par le désir de faire ce que l’on aime, en étant conscient de la nécessité de gagner sa vie. La sagesse vous fera comprendre qu’il ne faut pas entrer dans le monde de l’entrepreneuriat pour seulement penser à devenir riche. Votre passion vous mènera à innover et à vous démarquer de votre concurrence. Vous ne devez penser qu’à ce qu’il y a de MEILLEUR, ne travailler que pour le MEILLEUR et vous attendre à ce qu’il y a de MEILLEUR ! Sinon, où puiserez-vous une telle inspiration, si votre seul intérêt est de gagner de l’argent ?

Laisser un commentaire