S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Sauvons la nuit !

Sauvons la nuit !

Par Béatrice Charbonneau, 5e secondaire, Notre-Dame-des-Bois

J’ai décidé de vous parler de la réserve internationale du ciel étoilé du Mont-Mégantic, car c’est important pour moi que les générations futures puissent admirer les étoiles. En effet, la pollution lumineuse est un problème qui nous empêche d’apercevoir les astres la nuit surtout dans les grandes villes. Lorsque l’on parle de pollution lumineuse, cela veut dire que l’éclairage est tellement puissant que même lors d’une soirée où le ciel est complètement dégagé, on ne voit qu’un ciel sombre, sans étoiles. Voyant que le problème empirait d’année en année et qu’il était difficile d’observer les étoiles avec le télescope de l’Observatoire, des gens ont décidé de fonder un organisme où l’on pourrait appliquer certaines règles pour minimaliser l’utilisation de l’éclairage pendant la nuit. Donc, c’est en 2007 que la RICEMM est née. Les villes et villages situés près de l’Observatoire du Mont-Mégantic ont accepté d’adopter leurs règles et de cette façon, on arrive à contrôler la pollution lumineuse. Effectivement, à l’aide d’examens précis par rapport à la brillance du ciel, on constate qu’il y a peu de changement depuis 2007.

En plus, je sais que la pollution lumineuse n’affecte pas seulement nous, les humains. En fait, les animaux nocturnes sont également touchés. Par exemple, les insectes sont décimés à cause de l’éclairage artificiel dans les villes où la nuit n’existe pas, puis il y a les oiseaux migrateurs qui sont désorientés par ses lumières qui ne sont pas censées exister.

Personnellement, je vis à Notre-Dame-des-Bois au cœur de la RICEMM. Je suis alors bien placée pour vous présenter les différentes mesures que nous devons respecter. Notre lampadaire est doté d’une lumière de couleur jaune, il est conçu pour que l’éclairage soit dirigé vers le sol au lieu du ciel et nous l’éteignons pendant la nuit puisque nous n’en avons pas besoin lorsque nous dormons. Il est même prouvé scientifiquement que la lumière nuit au sommeil. Malgré tout, pour notre sécurité, nous ne pouvons pas éteindre toutes les sources lumineuses dans les villages. Ce n’est pourtant pas impossible de trouver le juste équilibre pour réduire la pollution lumineuse.

Laisser un commentaire